Avis sur le Dianabol (Dbol) : les effets secondaires justifient-ils ses avantages ?

Dianabol

5

Performances globales

9.5/10

Ingrédients

3.5/10

Prix

5.0/10

Sécurité

2.0/10

Tous ceux qui rêvent d’obtenir un corps musclé et massif le connaissent : le Dianabol est un stéroïde anabolique qui tente de nombreux athlètes, aujourd’hui encore, près de 30 ans après son interdiction.

Il est vrai que les résultats sont spectaculaires. Néanmoins, il faut savoir qu’à terme ce produit comporte des limites qui compromettent sérieusement les progrès acquis. Sans parler des nombreux effets indésirables dont il est à l’origine. Dans cet avis, on vous explique pourquoi le Dianabol est aussi efficace que dangereux pour la santé.

En bonus, on vous parle également de sa version autorisée, le D-Bal.

Qu’est-ce que le Dianabol ? Notre avis en bref

Le Dianabol, dont la molécule active est méthandrosténolone, est un stéroïde anabolisant largement utilisé par les culturistes avant son interdiction dans les années 90.

Comment ça fonctionne ? Le Dianabol agit comme un substitue de la testostérone. Cette hormone mâle est en effet responsable du métabolisme protéique, induisant l’anabolisme musculaire. Synthétisé spécifiquement pour améliorer les performances des athlètes, le Dianabol permet d’accroître la taille des muscles de manière spectaculaire.

Quel est notre avis au sujet du Dianabol ? Nul ne peut remettre en cause l’efficacité du Dianabol et c’est indéniable, ce stéroïde offre effectivement les résultats promis. En revanche, son utilisation est loin d’être anodine : le Dianabol provoque de sérieux effets secondaires, il est dangereux pour la santé et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est interdit dans la plupart des pays du monde. De ce fait, notre avis au sujet du Dianabol et de son utilisation ne peut être que négatif.

Notre avis sur le Dianabol

Existe-t-il une version légale et sûre pour la santé ? Oui, le célèbre fournisseur de stéroïdes naturels CrazyBulk propose le D-Bal : une alternative sûre et totalement légale au Dianabol formulée à base de puissants ingrédients naturels. Si vous souhaitez en savoir davantage à son sujet, nous vous invitons d’ores et déjà à consulter notre avis sur le D-Bal de CrazyBulk.

Quels résultats peut-on obtenir avec le D-Bal de CrazyBulk ? Tout comme le Dianabol, le D-Bal permet d’accroître rapidement la taille des muscles tout en minimisant le gain de masse musculaire.

Méthandrosténolone : son mode d’action et ses effets sur la croissance musculaire

Présentation et fonctionnement

Formule chimique du Dianabol

Identité chimique du Dianabol

  • Nom : Dianabol (nom commercial) / Méthandrosténolone (molécule active)
  • Synonymes : Méthandienone
  • Formule brute : C20H28O2
  • Famille : Stéroïde anabolisant
  • Voie d’administration : orale

C’est dans un contexte de guerre froide que le méthandrosténolone, commercialisé par la suite sous le nom de Dianabol, a vu le jour pour la première fois.

C’est en effet suite aux performances extraordinaires des haltérophiles russes lors des Jeux olympiques de l’époque que le gouvernement américain lance un vaste programme de recherche dans le but d’améliorer les aptitudes physiques de ses compétiteurs.

En 1958, le docteur suisse John Ziegler met au point le Dianabol pour les laboratoires Ciba. À partir de là, la popularité du Dianabol est sans précédent : il entre rapidement dans les usages des entraîneurs et de leurs athlètes. Il faut dire que ce type de produit est complètement inédit à cette époque et qu’au vu des résultats qu’il offre, ce fût difficile d’y renoncer… Jusqu’à ce que la dangerosité du Dianabol fût démontrée et communiquée aux sportifs.

Résultats de longues années de recherche, le principe de fonctionnement du Dianabol est pourtant simple à appréhender.

  • Reconnu comme un substitue de la testostérone par l’organisme, le métabolisme priorise l’anabolisme musculaire en augmentant la synthèse des protéines.
  • Il agit notamment sur la balance azotée qu’il maintient toujours positive. De ce fait, le gain protéique est toujours supérieur aux pertes, ce qui maximise l’anabolisme musculaire.
  • Conjointement, son action sur la glycogénolyse (production de glucose) assure une source énergétique quasi infinie.

Aujourd’hui interdit, sa circulation ainsi que sa vente sur le marché noir n’ont pas pu être complètement endiguées.

Quels résultats ont obtenus les bodybuilders qui ont suivi une cure de Dbol ?

Exactement à la manière de la testostérone, le méthandrosténolone favorise la synthèse des protéines dans les tissus musculaires. Les sportifs, dont une part importante de culturistes et de bodybuilders, qui l’ont utilisé ont rapidement vu leur masse musculaire se décupler.

Lorsque cette substance était autorisée, on conseillait aux athlètes de prendre entre 30 et 50 mg de Dianabol par jour pour une cure dont la durée était comprise entre 4 et 6 semaines. Bien entendu, pendant cette période le sportif était soumis à une routine d’entraînement particulièrement intense et son alimentation était extrêmement surveillée.

À l’instar d’Arnold Schwarzenegger et de Sergio Olivia, les muscles ainsi formés ne sont pas seulement plus gros. Ils sont saillants, bien dessinés plus fort et plus résistants.

Arnold Schwarzenegger et le Dianabol

Contrairement à certaines substances, le Dianabol ne provoque pas de rétention d’eau dont l’effet volumique est purement visuel. C’est sans doute pour cela que l’utilisation du Dianabol ne se limite pas au seul monde du culturisme. Il aide également à améliorer les performances physiques, ce qui explique notamment son succès auprès des haltérophiles.

Effets secondaires et dangerosité du Dbol

Gynécomastie

À sa création, le Dianabol fut une petite révolution dans le monde scientifique. En effet, c’était le premier stéroïde anabolisant à réagir si peu avec les récepteurs androgéniques. Le risque de chute de la production de testostérone était donc endigué, ce qui laissait penser que ce stéroïde ne provoquait pas ou très peu d’effets secondaires liés à un tel déséquilibre hormonal.

C’était sans compter sur le célèbre phénomène d’aromatisation, lequel métabolise le méthandrosténolone en estradiol. L’estradiol est l’hormone responsable du développement des caractères sexuels féminins. De ce fait, la prise de Dianabol provoque habituellement le développement de seins d’homme.

Remarque :
Chez les femmes, la prise de Dianabol entraîne une forte masculinisation. En effet, l’organisme détecte une concentration d’œstrogène élevée et stoppe sa production. Ce qui conduit à l’augmentation de la concentration de testostérone et donc, au développement des caractères sexuels masculins tels qu’une forte pilosité, un ton de voix plus grave, etc.

Diminue la respiration des cellules

Malgré sa popularité et sa réputation, il faut savoir que l’efficacité du Dianabol se heurte pourtant à un effet secondaire hautement contre-productif.

Sa prise excessive diminue fortement la production de globules rouges, et compromet donc sérieusement la bonne oxygénation des organes. Comme vous le savez sans doute, au niveau musculaire, l’apport en oxygène est particulièrement important puisque l’O2 est l’énergie qui permet au muscle de se mouvoir et de fournir un effort.

À long terme, le Dianabol provoque ainsi la perte progressive de la force acquise dans un premier temps. Les tissus musculaires finissent par se dégrader, les muscles perdent leur volume ainsi que leur résistance.

Comment ça marche ?
Chez l’adulte, les globules rouges sont fabriqués dans la moelle épinière. Leur précurseur, une hormone appelée érythropoïétine, plus connue sous le nom d’EPO est une substance utilisée à des fins de dopage. Elle permet justement de favoriser l’oxygénation des muscles. Dans le cas présent, le méthandrosténolone inhibe de sa production.

Nocivité pour le foie

Autre particularité novatrice du Dianabol par rapport à ses homologues de l’époque : sa prise ne nécessitait aucune injection. Son mode d’administration orale était sans doute perçu comme étant moins agressive, néanmoins la réalité est toute autre.

En effet, une fois dans l’organisme, le méthandrosténolone est capable de transiter par le foie. S’il ne se dégrade pas, cela ne l’empêche pas d’être la cause de plusieurs lésions graves et à terme, de maladies hépatiques.

Et même sans aller jusqu’à la déclaration d’une maladie grave, les conséquences du mauvais fonctionnement du foie sur la santé sont nombreuses : tendance aux ecchymoses, aux saignements, baisse des fonctions cérébrales due à la mauvaise élimination des toxines, fonction rénale et système immunitaire défaillants, etc.

Version autorisée et saine au Dianabol : le D-Bal

Comparatif D-Bal et Dianabol

Qu’est-ce que le D-Bal ?

Le D-Bal est présenté comme étant la seule vraie alternative sûre, légale et efficace au Dianabol.

La composition de ce supplément étant naturelle, à base d’ingrédients sûrs pour la santé et sa fabrication étant soumise aux normes d’hygiène internationales, il y a peu de doutes à avoir de ce côté-là.

En ce qui concerne la légitimité de son efficacité sur la croissance musculaire, un bref coup d’oeil à la liste de ses ingrédients devrait suffire à apaiser votre perplexité. En effet, le D-Bal est un concentré de protéines et d’acides aminés essentiels et indispensables au déclenchement de l’anabolisme musculaire.

  • Whey : obtenue à partir du petit-lait, la whey est extrêmement riche en protéines. Du reste, elle est pauvre en calories et en lipides. Elle permet donc au sportif de consommer une quantité optimale de protéines sans craindre la prise de masse graisseuse.
  • Isoleucine, valine et leucine : ces trois acides aminés participent activement à la synthèse des protéines au niveau du tissu musculaire, en d’autres termes, elles activent la croissance des muscles.
  • Tribulus Terrestris : une plante médicinale utilisée depuis des siècles en médecine ayurvédique pour sa capacité à stimuler la production de testostérone. Dans le cas présent elle permettrait donc de favoriser le gain musculaire, à l’instar de la méthandrosténolone.

Quels résultats peut-on avoir avec ce supplément pour la muscu ?

D’après les nombreux témoignages que nous avons trouvés sur le web au sujet de l’efficacité du D-Bal, il semblerait que ce produit aide à définir et faire grossir le volume des muscles, tout en améliorant les performances sportives.

Bien entendu, pour arriver à ce type de résultat, la cure de D-Bal doit être conduite selon les recommandations du fabricant :

  • Respect de la posologie : 3 capsules par jour juste avant les repas
  • Pendant une durée d’au moins 2 mois
  • Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée et d’une routine sportive adaptée.
  • En option, il est possible d’optimiser les effets du D-Bal en le combinant avec le Trenorol, un supplément qui agit comme un booster d’énergie. Pour en savoir plus, lisez notre avis sur ce substitut légal au Trenbolone.
Le D-Bal est il aussi efficace que le Dianabol

Où acheter la version légale du Dianabol (D-Bal) ?

Le D-Bal est en vente exclusive sur internet, au prix conseillé de 49,45 €.

Vous pourrez le trouver sur plusieurs plateformes, néanmoins nous vous conseillons de ne pas prendre de risque et de passer votre commande via le site officiel du fournisseur, c’est-à-dire CrazyBulk. En ce moment vous pourrez d’ailleurs profiter d’une promotion exclusive où pour 2 bouteilles de D-Bal achetées, la 3ième vous est offerte.

Sources – Bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *