Avis Turinabol (TBol) – Comment provoque-t-il l’anabolisme musculaire ?

Turinabol

5

Performances globales

9.5/10

Ingrédients

4.5/10

Prix

5.0/10

Sécurité

1.0/10

Inconvénients

  • Produit non légal, interdit à la vente

Les culturistes le savent : façonner son corps est un art, mais c’est surtout un travail de longue haleine. Obtenir de beaux muscles puissants et bien dessinés demande énormément de discipline et une bonne dose de sacrifices. Dans ces conditions, prendre des stéroïdes anabolisants peut facilement être envisagé comme une solution. D’ailleurs, beaucoup d’athlètes sont tombés dans le piège…

Aujourd’hui, on vous propose de revenir plus en détail sur un stéroïde dont on a tous entendu parler. Souvenez-vous, quelques années après les Jeux olympiques de Londres (2012), le Comité international olympique annonçait la disqualification de plusieurs athlètes contrôlés positifs à une substance illégale, pourtant réputée indétectable. Cette substance, c’est le Turinabol, également connu sous le nom de Tbol. 

Identité chimique du Turinabol.

Formule du Turinabol
  • Nom : 4-chlorodeshydrométhyltestostérone
  • Synonymes :  4-chloro-17β-hydroxy17α-methylandrosta-1,4-dien-3-one / 4-Chloromethandienone / Oral-Turinabol (nom commercial).
  • Formule brute : C20H27ClO2
  • Famille : Stéroïde Androgène Anabolique.
  • Durée de vie dans l’organisme : 16 heures.
  • Voie d’administration : oral.

Si tout cela n’a pas beaucoup de sens pour vous, ne vous en faites pas, nous allons traduire le jargon chimique au langage courant dès les prochains paragraphes. Le but de cet article est de vous aider à comprendre comment fonctionne le Turinabol et quelle est son action sur l’organisme.

Aussi, notre souhait est également de vous faire prendre conscience de la dangerosité de ce genre de substance. Nous ne cautionnons absolument pas la prise de stéroïdes anabolisants, et vous invitions dès à présent à vous renseigner au sujet d’alternatives saines et naturelles.

La meilleure alternative légale au Turinabol.

Alternative légale au Turinabol

Depuis plusieurs années déjà, des compléments alimentaires d’un genre nouveau ont fait leur apparition dans les salles de sport. Ces compléments alimentaires sont libres de toutes substances nocives, ils sont fabriqués à partir d’ingrédients naturels et offrent, de surcroît, de très bons résultats.

Parmi ces suppléments pour la muscu 100% naturels, on trouve le D-Bal de la marque Crazy Bulk. Ses ingrédients actifs ont spécialement été sélectionnés afin de reproduire les effets anaboliques du Turinabol, sans les effets secondaires et sans endommager l’organisme.

Nous ne rentrerons pas davantage dans les détails, et vous invitions à consulter notre analyse complète du D-Bal. Vous y trouverez l’étude de la liste des ingrédients, leurs effets concrets sur l’organisme et les résultats que l’on peut obtenir.

Turinabol – Qu’est-ce que c’est ?

La petite histoire du Turinabol.

C’est en 1961 que le laboratoire pharmaceutique allemand Jenapharm dépose le brevet du 4-chlorodeshydrométhyltestostérone, le Turinabol.

Loin d’être novice en la matière, Jenapharm fut l’un des plus grands producteurs de stéroïdes anabolisants au monde. D’ailleurs, la découverte du Turinabol est une véritable avancée dans le domaine : pour la première fois, les scientifiques ont réussi à dissocier les effets anaboliques des effets androgènes d’un stéroïde. En d’autres termes, l’action de cette pilule se concentre sur le développement des muscles.

Comme de coutume, ce n’est pas tant le progrès scientifique que représente la découverte du Turinabol que l’histoire retiendra, mais plutôt, l’application qui en fut faite. Dans un contexte de guerre froide bien engagé, l’Allemagne de l’Est lance un vaste programme de doping connu sous le nom de State Plan Topic 14.25. Entre 1965 et 1989, plus de 10.000 athlètes allemands ont été dopés au Turinabol. Le blason fut redoré au moyen de 512 médailles, toutes gagnées légitimement, selon les tests antidoping de l’époque.

À partir des années 90, l’utilisation des stéroïdes anabolisants devient de plus en plus controversée, jusqu’à devenir illégale dans la majorité des pays. À la même époque, Jenapharm est privatisé, et la production du Turinabol est officiellement arrêtée. Cependant, la petite pilule continuera de circuler sur le marché noir pendant de nombreuses années. Comme le montre l’épisode des Jeux olympiques de Londres dont nous parlions un peu plus tôt.

Un dérivé du célèbre Dianabol.

Comme nous le disions, le Turinabol est le premier stéroïde dont les effets anaboliques (= croissance des cellules) et les effets androgènes (= développement des caractères sexuels) ont pu être séparés. Cette découverte a chamboulé le monde scientifique, et de ce point de vue, il s’agit en quelque sorte d’une version améliorée du très célèbre Danabol, stéroïde de prédilection de culturistes reconnus.

On doit le Dianabol aux laboratoires suisses Ciba. Synthétisé pour la première fois en 1958, ce stéroïde est d’une efficacité extraordinaire. Toutefois, malgré sa faible interaction avec les récepteurs endrogènes, les effets secondaires du Dianabol comprennent : rétention d’eau, gynécomastie (= seins d’hommes), calvitie prématurée et développement d’acné. Chez les femmes, il provoque également une masculinisation prononcée.

La cause de ses effets secondaires ? Elle s’appelle aromatase. Grosso modo, cette enzyme transforme certaines molécules du Dianabol en œstradiol, lequel appartient à la famille des œstrogènes et donc, participe au développement ainsi qu’au maintien des caractères sexuels féminins.

Le Turinabol est une amélioration du Dianabol dans le sens où celui-ci ne réagit pas avec l’aromatase. Les scientifiques ont en effet substitué les molécules qui réagissaient avec l’enzyme en question. Le 4-chlorodeshydrométhyltestostérone (=Turinabol) est ainsi le dérivé du Dehydromethyltestosterone (= Dianabol).

Caractéristiques du Tbal.

Mine de rien, nous avons déjà révélé pas mal d’informations au sujet du Turinabol ! Faisons un petit récapitulatif :

  • Comme le Dianabol, le Turinabol se lie faiblement aux récepteurs androgènes : ce qui limite l’expression des caractères sexuels au niveau génétique. L’action du Turinabol se concentre ainsi davantage sur le développement du tissu musculaire.
  • Contrairement au Dianabol, la prise de Turinabol ne nécessite pas l’action d’un inhibiteur d’aromatase pour contrôler l’apparition de seins d’hommes.
  • Comme nous l’avons vu, le Turinabol est difficilement détectable ! Il aura tout de même fallu de nombreuses années de recherche à l’Agence Mondiale Antidopage pour mettre au point un test de dépistage efficace. Et cela est directement lié à la durée de vie du Turinabol, qui est de seulement 16 heures.
Turinabol (TBol) avis

Et pour compléter cette liste, rajoutons une dernière caractéristique notable du Turinabol :

  • Ce stéroïde anabolisant réagit très faiblement avec la sex-hormone-binding globulin (=SHBG). Sans rentrer dans les détails complexes : cette protéine fixe les stéroïdes, diminuant ainsi le taux de testostérone libre (=celle qui agira sur le développement du tissu musculaire). Ainsi, le Turinabol offre de meilleurs résultats que certains de ses homologues, malgré une dose moins élevée. Attention, cela ne veut pas dire que Turinabol est moins dangereux qu’un autre stéroïde anabolisant !

Turinabol – Utilisation

Pour qui ?

Comme la grande majorité des stéroïdes anabolisants, le Turinabol est utilisé aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Mode d’administration.

Contrairement à certaines substances de cette classe, le Turinabol se présente sous forme de pilule, à prendre avec un verre d’eau. En effet, grâce à la présence d’un radical méthyle (4-chloro-17β-hydroxy17α-methylandrosta-1,4-dien-3-one), le Turinabol passe par le foie sans être dégradé. Il n’y a donc aucune nécessité, de l’injecter directement dans le sang.

Remarque :
Bien évidemment, le passage du Turinabol par le foie n’est pas anodin et provoque de sévères lésions.

Dosage du Tbol.

Comme c’est le cas de toutes substances actives, le dosage du Turinabol dépend d’un certain nombre de facteurs inhérents à la personne qui choisit de l’utiliser. L’âge, le poids et la condition physique feront varier le dosage de Turinabol d’un individu à l’autre.

Dans le cas précis d’un athlète, la quantité de Turinabol recommandée dépend fondamentalement du niveau de celui-ci En effet, le dosage du Turinabol ne sera pas le même chez un débutant que chez un culturiste avancé. Car, plus le muscle se développe et plus le risque de catabolisme est élevé, ce qui suggère un dosage plus important.

Si ce produit était légal, un sportif débutant se verrait administrer environ 20 mg par jour au début de son cycle pour atteindre ensuite 40 mg/jour maximum. De son côté, le sportif aguerri commencera probablement son cycle avec 50 mg/jour pour grimper progressivement à 75 mg/jour.

Attention
Chez les femmes, le dosage du Turinabol est complètement différent. En partie parce que les résultats recherchés ne sont pas non plus les mêmes. Dans ce cas, la dose est comprise entre 5 et 10 mg/jour.

Faire un cycle avec du Turinabol : quels sont les effets sur le corps ?

D’un point de vue esthétique, les effets du Turinabol laissent peu de place à l’imagination ! Pris dans le cadre d’un entraînement régulier et d’une alimentation adaptée, le Turinabol provoque l’augmentation de la masse musculaire. Sur ce point, il n’y a pas à tergiverser plus longtemps. Toutefois, il est intéressant de comprendre ce qu’il se passe au niveau de l’organisme.

Effets des stéroides

Comment le Turinabol provoque-t-il l’anabolisme musculaire ? Voici quelques éléments de réponse :

  • Il entraîne l’augmentation de la synthèse de protéines : les muscles peuvent ainsi grossir plus rapidement et sont moins sujets au redoutable catabolisme musculaire.
  • Le Turinabol provoque également l’augmentation de production d’azote. L’azote est en quelques sortes le déclencheur chimique du processus anabolique. En d’autres termes, la présence d’azote stimule la multiplication cellulaire des tissus musculaires.
  • Ce stéroïde bloque les effets du cortisol sur le tissu musculaire, ce qui contribue à protéger le muscle du catabolisme. En effet, le cortisol augmente indirectement la production de glucocorticoïde. Le glucocorticoïde est une hormone qui induit la dégradation des muscles. En d’autres termes : pas de cortisol, pas de catabolisme musculaire.
  • Le Turinabol augmente significativement la quantité de globules rouges dans le sang. Comme chacun le sait, l’oxygène voyage dans le sang grâce aux globules rouges. Nul besoin ici d’expliquer l’important d’une bonne oxygénation des organes en général pendant l’effort physique et celle du muscle pendant son développement, au repos.
  • Enfin, dernier point, et pas des moindres, le Turinabol favorise la différenciation cellulaire. Concrètement, il fait en sorte d’employer un maximum de ressources nutritives (= lipides, protéines, glucose, etc.) au profit du développement du muscle réduisant ainsi l’accumulation de masse graisseuse. C’est d’ailleurs pour cela que le Turinabol est particulièrement efficace en période de sèche !

Utiliser du Turinabol : gare aux effets secondaires !

Lorsque les scientifiques du laboratoire Jenapharm ont mis au point le Turinabol il y a près de 60 ans, leur but était de créer d’une substance permettant d’accélérer l’anabolisme musculaire. Cela ne fait aucun doute, ils y sont parvenus ! Néanmoins, les effets secondaires liés à l’utilisation de ce genre de substance, eux, n’ont jamais pu être complètement endigués.

Parmi les effets secondaires les plus courants, une augmentation de la tension artérielle est pratiquement systématiquement observée. Tout comme l’augmentation du taux de cholestérol (augmentation du « mauvais cholestérol », le LDL et diminution du « bon cholestérol), le HDL). Ainsi que l’augmentation du risque de maladies coronariennes, pouvant aller jusqu’à provoquer crises cardiaques et mort subite. Enfin, comme nous le disions, les stéroïdes oraux tels que le Turinabol passent par le foie, ce qui peut provoquer de graves lésions, et dans des cas non isolés, un cancer.

Par ailleurs, les stéroïdes – et le Turinabol n’en est pas exempt – provoquent également la manifestation de caractères sexuels, comme l’apparition de seins d’hommes, une atrophie testiculaire et l’inhibition de production de spermatozoïdes. Chez les femmes, on peut observer une augmentation de la pilosité, une augmentation de la taille du clitoris ainsi qu’une modification du ton de la voix.

Alternative sûre et légale au Turinabol : notre meilleure offre.

En guise de conclusion, nous souhaitons insister une dernière fois sur l’existence d’alternatives sûres et naturelles. Rappelons qu’en plus d’être dangereux pour la santé, les stéroïdes anabolisants sont interdits en France et dans de nombreux pays.

Gamme de produits CrazyBulk

Nous avons pris le soin de sélectionner les alternatives naturelles les plus fiables et surtout, les plus efficaces. Les produits nutritionnels élaborés par la marque Crazy Bulk font légion parmi les pratiquants de musculation depuis plusieurs années. Ces anabolisants naturels sont fabriqués avec le plus grand soin et dans le respects des normes européennes. Ils sont fiables et sûrs pour la santé.

De nombreux athlètes de haut niveau utilisent les produits de la marque Crazy Bulk. Il existe une large gamme de produits, adaptés en fonction de votre niveau et de vos objectifs.

Références – Bibliographie

https://en.wikipedia.org/wiki/Chlorodehydromethyltestosterone

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stéroïde_anabolisant

https://fr.wikipedia.org/wiki/Testostérone

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1798729

https://www.lemonde.fr/jeux-olympiques-rio-2016/article/2016/05/28/dopage-jo-2012-huit-russes-controles-positifs-apres-de-nouvelles-analyses_4928369_4910444.html

https://europepmc.org/article/med/10443899

https://science.sciencemag.org/content/254/5028/26?ijkey=578b6b365d840a1d1df94344c714938

https://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/compound/6300

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/8986348/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23806868/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *