Tout ce qu’il vous faut savoir sur la Mud Day

“Mud guys quel est votre métier ? La boue, la boue, la boue !” scandent les troupes de Mud guys (comprenez les coureurs) amoncelées sur la ligne de départ prêt à affronter le parcours des combattants modernes. Bienvenue dans l’ambiance de la course d’obstacles The Mud day.

Organisée depuis 2013 par Amaury Sport Organisation, cette course d’obstacles a vu naître de nombreuses éditions partout en France et en Europe. Si vous êtes encore sceptique sur l’intérêt de s’inscrire à cette course malgré l’insistance de votre bon pote ou de votre collègue de bureau à le faire, cet article est fait pour vous. Voici donc tout ce qu’il vous faut savoir sur la Mud Day.

Une des courses d’obstacles les plus abouties

« Running is not enough » tel est le slogan de la course d’obstacles, résumant plutôt bien l’ambition de l’événement. Bien loin d’une simple course dans la boue comme son nom l’indique, The Mud Day propose une expérience sportive marquante.

Le concept The Mud Day

7 km avec 11 obstacles ou 13 km avec 22 obstacles tout en avançant dans la boue. Inspiré des parcours du combattant militaire, l’idée est d’en ressentir les sensations, comme s’il fallait tout donner, qu’importe les conditions. Réveillez le Spartiate, le super-héros, ou le Sylvester Stallone qui sommeille en vous et vous apprécierez d’autant plus ce moment. Les costumes les plus originaux y sont d’ailleurs les bienvenus, alors lâchez-vous !

La course d’obstacles se situe entre les courses extrêmes comme les Tough Mudder et les courses ludiques comme la Frappadingue ou la Déjanté. Bien qu’avant tout un moment d’amusement et de fun entre amis ou collègues – la course n’est pas chronométrée – The Mud Day reste un défi sportif à relever.

Les inscriptions de groupe sont favorisées (tarifs préférentiels et places réservées) : 85 % des participants sont inscrits par groupe de quatre en moyenne, sur les dernières courses organisées, selon l’organisateur.

Les courses dites “fun” sont en plein essor. À titre d’exemple, il y a plus d’inscriptions pour ces dernières que pour des courses “classiques” aux Etats-Unis en 2019. ASO, l’organisateur, tente avec la Mud day de se différencier en offrant une course de qualité : le terrain est entièrement aménagé ; les obstacles sont suffisamment larges pour accueillir plusieurs centaines de coureurs ; sur les 22 qui jalonnent le parcours, 8 sont renouvelés à chaque édition.

Le déroulé de la journée

L’ambiance militaire bon enfant est présente non seulement pendant la course, mais aussi avant et après.

  • Autour de la course : les “Mud guys” arrivent sur le village où se retrouve l’ensemble des participants avant et après la course pour profiter d’une fête géante avec musique, animations proposées par des partenaires sponsors (généralement les nouveautés des marques en question) agrémentés de food truck et autre barnum de style guinguette pour réchauffer les gosiers.
  • Avant la course : des coaches professionnels invitent les coureurs à venir s’échauffer avec étirements, pompes et jumping jack toujours dans un style école militaire (la sono en plus).
  • Pendant la course : les départs se font par vague et sont toujours précédés du fameux cri de guerre finissant de motiver les esprits à courir plusieurs km dans des conditions parfois difficiles. Tel un soldat qui ne serait pas abandonné sur le champ de bataille, la solidarité est de mise pour franchir des obstacles aux noms évocateurs (the waterslide, drunk test) ou plus terrifiants (horror tunel, electric test…). Le contournement d’une épreuve vous vaudra des “Mudviette” de la part du staff taquin, mais bien présent pour assurer votre sécurité (de nombreuses préventions sont faites sur certains obstacles pour éviter des faux mouvements ou blessures). À noter toutefois qu’aucuns obstacles n’est obligatoire.
  • À l’arrivée de la course : muddail en forme de plaque militaire, bière et tee shirt vous seront données en récompense de vos efforts.
Mud guys

Solidarité entre Mud Guys !

Quelques conseils pour la course

The Mud day reste avant tout une course, certes joyeuse et salissante, mais nécessitant un minimum de condition physique. Il en va aussi de quelques bons conseils à connaître pour passer sereinement la journée.

The Mud Day, une course avant tout

  • Entraînez-vous : 13 km ou 7 km en courant ça ne se fait pas d’un claquement de doigts. Entraînez-vous à courir régulièrement. Sans aller jusqu’à une préparation planifiée accompagnée d’une hygiène de vie stricte comme il peut être le cas pour la préparation d’un marathon, des sorties courses une à deux fois par semaine de quelques km sont recommandées.
  • Entourez-vous : la course est pensée pour la pratiquer à plusieurs, vous pouvez faire confiance à ce pote qui vous tanne de vous inscrire !

Du confort pour profiter de l’inconfort

Les conseils :

  • Habillez-vous en conséquence : optez pour des vêtements près du corps, les costumes moulants de bon nombre de nos super-héros seront idéal. Évitez tous les accessoires de valeurs ou les vêtements auxquels vous tenez, perte ou déchirures sont fort probable.
  • Tenue de rechange à prévoir : des douches sont proposées à l’arrivée afin de pouvoir revoir la couleur naturelle de votre peau et de vos cheveux.
  • Échauffez-vous : ne négligez pas l’échauffement organisé avant la course. Par ailleurs, nous vous conseillons même de courir un peu avant la course pour éviter de se jeter sur des obstacles avec vos muscles encore endormis.
  • Profitez ! Si vous n’êtes pas à l’aide face à un obstacles (peur du vide, claustrophobe, peur du noir…) contournez le, il y a aucune obligations.
Mud Day

Les infos pratiques sur la course

ASO a arrêté son exploitation depuis la saison 2020 en raison de la pandémie. Aucune course n’est prévue pour 2021. Le groupe ne communique pour le moment pas sur son retour. Le site dédié TheMudDay.com a même fermé et renvoie sur le site généraliste Time To d’ASO (qui ne fait aussi pas mention de la course pour le moment). En revanche, un retour à la normale des conditions sanitaires pourrait sonner le grand retour de ces courses – rentables pour le groupe selon son directeur – dès 2022 !

Les prochaines éditions

Avant la pandémie, ASO organisait 9 Mud Day à travers l’Europe, dont 6 en France. Elles ont lieu d’avril à octobre. Les inscriptions s’ouvrent 4 mois avant chacune des éditions. Si ASO reprend son calendrier d’avant crise, voici dans l’ordre chronologique des courses :

  • la ville Aix ouvre le bal avec son Mud Day organisé au lac de Peyrolle début avril,
  • Suivi de Paris sur 2 jours fin avril,
  • Début juin en Bretagne,
  • Début juillet à Amnéville,
  • Début septembre à Lyon,
  • Et à Cabourg fin septembre.
  • La reprise des éditions européennes en Suisse et en Espagne, notamment, reste à confirmer.

En 2016, The Mud Day a réuni plus de 85 000 participants, dont plus de 3 600 enfants, selon l’organisateur. 87 % d’entre eux affirment vouloir retenter l’expérience l’année suivante.

Le principal bémol : le prix

Pour cette expérience, il vous faudra, toutefois, débourser entre 45 € et 75 € selon la course choisie (prix respectif pour 7 km ou 13 km). Là est le principal bémol à cette course selon nous. Avec ces tarifs, la course se classe parmi les plus chères dans son genre. Comptez entre 30€ et 40€ pour la Frappadingue® selon la distance ou entre 35 € et 55 € pour la Déjantée® selon la date à laquelle vous réserver votre place.

Seule la Toughest®, pionnière dans les courses OCR extrême et reconnue mondialement, affiche un prix supérieur à 85 € par participant. Bien que la qualité des obstacles et les activités proposées autour soient abouties,  le prix nous paraît trop élevé (un repas compris dans celui-ci le justifierait davantage).

À noter, toutes les courses proposent des réductions allant de 5 € à 15 € lors d’une inscription en équipe. Une première solution pour faire baisser la note.

Par ailleurs, si vous êtes salarié, nous vous conseillons de soumettre cet événement à votre Comité Social et Économique. En effet, bon nombre de participants sont des équipes de travail souhaitant partager un moment convivial et sans manière. Nous conseillons vivement cette activité, “as a disruptive team building » comme dirait notre jeune collègue startuper (tout en profitant aux frais de votre entreprise !).

Conclusion

Cohésion, partage et dépassement de soi sont donc les dénominateurs communs à cette course accessible dans chaque région de France. Nous saluons la qualité du parcours, son renouvellement et l’importance donnée à chaque détail pour vous plonger durant toute une journée dans une ambiance à mi-chemin entre un camp militaire et un campus universitaire. Nous regrettons cependant le prix à débourser pour celle-ci : trop élevé vis-à-vis des prix pratiqués par d’autres courses d’obstacles. Nous espérons que son succès non démenti d’année en année permettra des économies d’échelle et la rendra plus accessible.

Il n’en reste pas moins qu’elle vous assurera un moment fort d’une amitié ou sera une belle source d’anecdotes à raconter à la machine à café. Meta description : si vous êtes encore sceptique sur l’intérêt de s’inscrire à cette course, voici donc tout ce qu’il vous faut savoir sur la Mud Day !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.